Nous allons profiter des mutations du monde bancaire pour nous développer

Par Olivier KLEIN, Directeur Général de la BRED

« Nous avons décidé de ne pas choisir une stratégie d’attrition en fermant des agences, mais au contraire de repenser notre réseau afin que toutes nos agences deviennent multicanal et puissent offrir les avantages d’une banque « classique » et la praticité d’une e-agence. »

 1/ L’environnement bancaire connait de profondes mutations, comment la BRED s’adapte à cette nouvelle donne ?

Nous avons mené fin 2012 une réflexion sur l’évolution de notre métier de banquier pour nous adapter et poursuivre notre croissance dans un environnement en profonde mutation : croissance économique atone, évolution des comportements liée à la montée en puissance des services bancaires sur Internet, pression réglementaire et fiscale accrue…

Nous avons décidé de ne pas choisir une stratégie d’attrition en fermant des agences, mais au contraire de repenser notre réseau afin que toutes nos agences deviennent multicanal et puissent offrir les avantages d’une banque « classique » et la praticité d’une e-agence. Effet de leur appétence pour les moyens de communication à distance, nos clients réservent de plus en plus leurs visites en agence aux opérations liées à leurs projets de vie : investissement immobilier, protection d’un proche, transmission de patrimoine, création ou développement d’une entreprise.

En gardant le conseiller, lui-même multicanal, au cœur de la relation, nous nous appuyons sur notre capital humain, notre meilleur atout. Nous renouvelons ainsi le relationnel de proximité grâce aux nouveaux moyens de communication.

Nous nous sommes aussi organisés pour que nos clients restent plus longtemps en relation avec le même conseiller, qui étudiera avec chacun la meilleure solution pour l’aider à réaliser ses projets de vie. La BRED a inventé par exemple le bouquet Famille, une approche visant à identifier les «projets familiaux» d’un client puis à construire avec lui, en puisant dans le large éventail de services disponibles dans notre gamme, une solution « unique », appropriée à sa problématique. Cette approche « solution » est le fil conducteur de toutes nos démarches vis-à-vis de notre clientèle.

 2/ La croissance atone en France, vous pousse-t-elle à explorer d’autres horizons ?

Depuis plusieurs années, nous nous développons dans le Pacifique, à la pointe Est de l’Afrique et en Asie du Sud-Est, zones dans lesquelles la BRED développe son activité de banque de détail, en cohérence avec le plan stratégique du Groupe BPCE. Nous étudions par exemple actuellement la possibilité de nous installer en Birmanie dans la continuité de notre présence en Asie du Sud-Est. Nous proposerons également un certain nombre de savoir-faire de notre banque (flux, modélisation, mesure du risque, etc.) à des institutions financières bancaires à l’étranger par l’intermédiaire de notre direction de l’international.

 3/ Dans cet environnement de changement pensez-vous que votre statut de mutualiste est un atout pour votre développement futur ?

Notre spécificité de banque coopérative, détenue par ses sociétaires sous forme de parts sociales indépendantes des aléas des marchés, est une véritable force pour la BRED et un puissant soutien de notre développement.

Le succès de notre récente augmentation de capital est une preuve concrète de la confiance de nos 140 000 clients-sociétaires dans la BRED et son modèle coopératif. Cela nous permettra de poursuivre notre action dans la durée, tant en France qu’à l’étranger, sans autre priorité que l’intérêt de nos clients, le développement des territoires dans lesquels nous sommes implantés et la sécurité de la banque.

Nous maintiendrons bien entendu notre engagement fort dans le financement de l’économie réelle, en proximité avec les particuliers, les PME, les artisans, les commerçants, les agriculteurs, qui tous détiennent l’une des clés de la croissance dans les régions où nous sommes implantés.

Nous croyons en effet au mariage de l’éthique et de l’efficacité pour promouvoir une banque gagnante, respectueuse de ses valeurs, rentable et moderne. La crise actuelle est un retour au réel et une justification éclatante de nos valeurs fondatrices : l’entrepreneuriat. La solidarité et la proximité.

In « Magazine des Professions financières et de l’économie / avril 2014 »

Cet article, publié dans La BRED, une banque engagée auprès de ses clients, La BRED, une banque engagée à l'international, La BRED, une banque engagée sociétalement, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.